logo article ou rubrique
Coup de coeur pour Wangari Maathaï
Article mis en ligne le 18 décembre 2020

par Françoise Morel

Pour terminer cette période, je souhaite partager un coup de coeur !

Wangari Maathaï - Celle qui plante des arbres – Editions Héloïse d’Ormesson- 2007 – 428 p.
Cette autobiographie retrace la vie remarquable d’une femme kényane, Wangari Mathaï. Sa destinée hors du commun la conduit à se battre pour l’éducation, les droits des femmes,la démocratieet surtout l’écologie.

Dans un pays où la femme doit rester soumise et silencieuse, Wangari n’hésitera pas malgré les dangers, à élever sa voix. Elle défendra avec une persévérance exceptionnelle ses causes.

En 1977, elle crée le Mouvement pour la Ceinture Verte (The Green Belt Movement). L’auteur met tout en œuvre pour reboiser les terres du Kenya dévastées par une agriculture intensive. Avec des milliers de femmes, elle parvient à planter des millions d’arbres. Elle est la première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la Paix en 2004.

Accessible à tous (troisièmes bons lecteurs ou lycéens), ce livre raconte une vie intense faite de succès éclatants mais aussi de moments douloureux et terribles. Wangari, même dans les pires situations, trouve la force et le courage de se battre. Cette lecture nous incite à toutes les audaces et instille dynamisme et vitalité ! Je vous invite à le lire ou à l’offrir en cadeau pour cette fin d’année.

Pour les plus jeunes collégiens, deux albums existent :

Prévot Franck - Wangari Maathaï : la femme qui plante des millions d’arbres- Editions Rue du Monde – 2011 – ISBN : 978-2-355-04158-7 – 45 p.

Cet album très coloré retrace les grandes lignes de la vie de Wangari Maathaï. Quelques pages à la fin fournissent des précisions sur la vie de Wangari, le kenya et la forêt.

Nivola Claire- Mama Miti, la mère des arbres – Editions du Sorbier - 2008-
978-2-7320-3917-6 – np, - 13 €

Version simplifiée et romancée, cette version aux illustrations plus douces et pastelles possède également une page documentaire sur la vie de Wangari à la fin.

Espérons que ces belles lectures inspireront de nombreuses actions et projets !

« Chaque arbre planté est un espoir de paix » Wangari Maathaï

Mme Morel Françoise
Professeur documentaliste
Collège Emile Cizain - Montluel